Télévision hors-service public

L’autre jour, au gré d’une rencontre organisée par un groupement d’associations militant contre le racisme au Maroc, sous le slogan pertinent de « Je ne m’appelle pas Azzi », le cinéaste Noureddine Lakhmari a dit, à juste titre, que « le premier canal qui conforte le racisme au sein de la société marocaine est la télévision ».

France/Etats-Unis, entre service public et marche

France/Etats-Unis, entre service public et marche

Les champs journalistiques français et américain représentent deux « types d’idéaux» démocratiques tout à fait opposés, et qui incarnent des traditions et des relations distinctes entre l’État et le marché2. Pour ces raisons, une comparaison franco-américaine peut nous aider à développer un modèle plus sophistiqué des caractéristiques variables selon les espaces publics.


Partager ce contenu