Le journalisme et le règne de l’insignifiance

Le dernier roman de l’écrivain octogénaire, Milan Kundera, La fête de l’insignifiance (Ed. Gallimard, 2014), est un événement littéraire parce qu’il dépeint avec légèreté et sarcasme la subjectivité d’une époque. L’air du temps qu’il met à nu avec maestria se base sur la fatuité, le banal et l’anodin comme passe-temps favoris, face à l’effondrement des utopies.

Le leader du proche et du lointain

Le leader du proche et du lointain

Quand la performance du leadership est véhiculée par la médiation des TIC, le leadership transnational consiste à développer les moyens d’accroître l’engagement et la connexion d’équipes virtuelles. Les médias sociaux ont l’avantage de la spontanéité. Mais les leaders sont confrontés aussi au filtre de la culture. L’approche de la proximité institutionnelle constituerait un bon cadre intégrateur.

Partager ce contenu