Apprendre à perdre du temps

Les exigences accrues générées par le crédo de la croissance à tout prix ont introduit une nouvelle contrainte : le temps est devenu un « produit » consommable. Laisser le temps au temps est plus considéré comme une anomalie dans ce monde qui donne le tournis, qu’à une vertu. Réhabiliter la centralité de la qualité du temps n’est pas chose aisée, tant le chronocentrisme est quasiment devenu une constante anthropologique universelle.

Investir en Afrique...quelles perspectives ?

Alors que l’Office des Changes a publié très récemment les statistiques des échanges extérieurs à fin février 2014, on note que le flux d’investissements directs à l’étranger s’est réduit de plus de 60% par rapport à la même période l’an passé. Pourtant, exception faite « d’opérations remarquables » ayant eu lieu en février 2013 dans le secteur de l’agroalimentaire (selon le rapport) les IDE sont en augmentation de plus de 18%.

Sortir de la crise, construire l’avenir

Sortir de la crise, construire l’avenir

L’analyse de la situation macro-économique marocaine montre que le modèle de croissance local repose sur le dynamisme de la consommation intérieure et des investissements privés et publics. Ce modèle est à l’origine des taux de croissance constatés ces dernières années, mais il s’accompagne de déséquilibres macro-économiques internes et externes croissants. Épargne insuffisante, déficits budgétaires importants et déficit croissant de la balance des transactions courantes interrogent la pérennité du financement de ce modèle. Le présent papier qui ne prétend ni à l’exhaustivité ni à la pertinence se veut une contribution citoyenne appelant à élever le niveau du débat démocratique. Le développement du pays et le sort des gens en dépendent.

Partager ce contenu

Des surliquidités à l'economie de la pierre

Des surliquidités à l'economie de la pierre

L’accélération de la croissance depuis 2001 ne constitue pas la preuve d’une bonne gestion. Elle est compatible avec une accumulation de déséquilibres notamment dans les domaines industriel, socio-territorial et financier.

Partager ce contenu

Quel Modèle Economique pour le Maroc ?

Quel Modèle Economique pour le Maroc ?

L’Etat marocain est resté longtemps en panne de projet économique. Il s’est limité à suivre les recommandations des bailleurs. A mes yeux, la situation a changé avec le nouveau règne. L’Etat a adopté un modèle de référence.

Partager ce contenu

Fouad Laroui : Je m’intéresse à l’économie concrète

Fouad Laroui : Je m’intéresse à l’économie concrète

Connu surtout comme romancier, nouvelliste, chroniqueur et dans une moindre mesure comme ex-ingénieur à l’OCP, Fouad Laroui a longtemps été professeur d’économie à Londres puis à Amsterdam. Fort de la pluralité de ces talents, il porte, dans cet entretien, un regard inédit sur sa discipline, sur l’économie marocaine et sur les liens féconds et indispensables qui unissent science et imaginaire.

Partager ce contenu