Edito 15: Priorité à l’appropriation et à l’innovation

Parler de logistique pour l’industrie, c’est comme parler de la bourse des valeurs pour les services et la finance. C’est le sésame des temps hypermodernes, la locomotive du capitalisme cognitif, sans laquelle le rythme de la production et de la commercialisation des biens ralentirait et, avec lui, celui des richesses partagées.

En parler au Maroc nécessite ledépassement de deux freins majeurs.Le premier est le cloisonnement del’ingénierie et du management et le second est la conception du marché,non comme lieu fixe mais comme unespace dynamique en lien avec lagestion du temps, des hommes et desflux. En effet, la culture d’ingénieriedominante continue de concevoirl’infrastructure comme une fin en soi.

L’étude inédite, menée par AdibBensalem etsynthétisée dans ce dossier, sur le profil logistique desentreprises manufacturières au Maroc, tout commel’étude complémentaire signée Amine Balambo,sur le facteur culturel en lien avec le Supply ChainManagement, montrent, chacune à sa manière, que ledéficit à combler nécessite l’appropriation par « l’homo marocus » des avancées techniques mises à sa disposition.

Au quotidien, cela consiste à trouver la bonne mesure pour s’approprier et ancrer des pratiques nées en Occident dans un contexte où priment des notions endogènes comme lkelma et nya (lire p. 26). Côté structures mentales, cela nécessite le renforcement de la flexibilité des entreprises et l’émergence d’une industrie plus innovante (lire p 36).

En somme, l’appropriation et l’innovation sont les deux mots clés qu’il faut retenir pour assurer une mue de la logique infrastructurelle, tout comme celle de notre économie, très mimétique, verticale, empruntée et assez rigide. Cela veut dire des acteurs agiles qui s’approprient le savoir et ont le savoir-faire pour le traduire en compétences adaptées aux réalités du terrain. Ces profils existent, certes, mais sont encore marginaux. Or, il faudrait qu’ils soient légion pour espérer un réel décollage économique.

Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.