Recherche et formation : Sans transition

Pourquoi l’enseignement de la pédagogie au Maroc n’est pas systématiquement dispensé aux professeurs du supérieur?

Les professionnels de l’enseignement au Maroc de la crèche au lycée suivent des cours spécifiques pour se familiariser avec les théories et méthodes pédagogiques et se préparer au métier de pédagogue. Ces cours de pédagogie sont intégrés dans les certifications d’éducateurs, d’instituteurs ou d’enseignants qui selon l’établissement sont requises ou pas. Curieusement et plusieurs d’entre vous seront probablement surpris de l’apprendre, les enseignants du supérieur ne sont pas requis de valider de tels modules avant de se voir parachuter sur l’estrade et assumer la responsabilité de mener un groupe de dizaines voire des centaines d’étudiants vers le savoir. Lorsque vous obtenez un doctorat, vous êtes considérés de facto apte à enseigner. Pourtant, corrigez-moi si je me trompe, le doctorat est une formation à la recherche et non pas à l’enseignement ; ne sont-ils pas deux métiers différents ? Considère-t-on que les cours du supérieurs ne nécessitent pas de se former à la pédagogie ou est-ce plutôt les étudiants du supérieur qui seraient plus facile à enseigner?

Pourtant, il est généralement admis dans les couloirs des facs et des écoles que la qualité du cours dépend de la qualité de l’enseignant et non pas de la matière, de l’administration ou encore du local. Un bon professeur est incontestablement l’ingrédient principal dans le développement intellectuel de l’étudiant. Certes, certains chanceux professeurs ont assurément un talent naturel de pédagogue mais peut-on se permettre de dépendre du hasard pour une fonction aussi essentielle?  Bill Gates et sa femme, Melinda, ont bien compris cet enjeu. A travers leur fondation (Bill et Melinda Gates Foundation), ils investissent dans le développement pédagogique de près de 3000 enseignants à travers des séminaires de formation, des projets de recherche et des programmes d’accompagnement. A l’instar des autres corps de métier tels que les ingénieurs, médecins ou architectes, ils organisent des conférences pour partager les best practices, ces « bouts de vérité » que chacun détient et que collectivement constituent un édifice considérable. Témoins de l’efficacité de ce programme, les responsables des écoles pilotes ont vu les résultats de leurs étudiants décoller en moins de 3 ans par rapport aux standards nationaux. 

[photo manquante]

TeachMe Simulator est une autre initiative qui mériterait d’être mentionnée. Il s’agit d’un logiciel de simulation de situations réelles de cours qui permet aux jeunes enseignants de pratiquer et commettre des erreurs sans conséquences négatives sur les étudiants. Quelles sont les initiatives de développement pédagogique en cours pour les enseignants du supérieur au Maroc ? Je reposterai un billet prochainement avec plus d’infos à ce sujet.

Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.