Dépistage

Je propose dans ce log trois  pistes de  réflexion sur les politiques d’emploi  dans le monde. La première concerne  l’implication de la politique monétaire  dans le soutien du binôme croissance /emploi. Les Etats Unis en sont l’exemple et aujourd’hui le meilleur élève ; les chiffres sont là pour le confirmer : le taux de chômage est de 6.6 % actuellement  et la tendance est encore à la baisse. L’économie américaine a créé plus de 2 millions d’emplois en 2013. Une infime proportion de ces emplois supplémentaires créés sont à temps partiel, soit 0.4 %.  Le redressement  est clair .Le soutien de la FED à l’économie a permis le maintien et l’amélioration de la demande intérieure avec des effets avantageux sur la croissance et l’emploi.

La deuxième piste concerne l’entreprise et son rôle dans la dynamisation de l’emploi, un rapport de L’OCDE sur la situation de la France, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Canada, l'Espagne, les Etats-Unis, la Finlande, la Hongrie, l'Italie, le Japon, le Luxembourg, la Nouvelle Zélande, la Norvège, les Pays Bas, le Portugal, le Royaume Uni et la Suède affirme que la majorité des emplois détruits entre 2001 et 2011 ont été supprimés par des entreprises âgées de plus de cinq ans. Les créations nettes d'emplois ont été le fait des jeunes et de très jeunes entreprises fondées après 2008. Aujourd'hui, dans toute l'OCDE, les jeunes entreprises de moins de 50 salariés représentent 11% de l'emploi mais elles comptent pour 33% des emplois créés sur la décennie et 17% des emplois supprimés. Cela veut dire simplement que  les emplois créés en 2014 le seront principalement par des entreprises qui n'existaient que depuis 2012 ou 2013 ! Ne faut-il donc  pas se mettre rapidement au soutien des jeunes entreprises et de ceux qui désirent en créer ?

Troisième piste : Ce sont les pays ayant réussi à mettre en place l’apprentissage qui connaissent les plus faibles taux de chômage des jeunes .L’Allemagne est un exemple relativement  connu, le Royaume Uni  l’est un peu moins. Pourtant une véritable révolution de l’apprentissage y est engagée avec  le gouvernement conservateur. Comment la font- ils ?

  •   Ce sont les entreprises de chaque branche concernée qui seules choisissent pour chaque métier les compétences et qualifications à acquérir par l’apprenti.
  •   L’Etat vérifie que ces compétences correspondent aux besoins des petites entreprises et que le dispositif global est facile d’accès pour elles.
  •   Les centres de formation, qui sont des centres de formation privés, sont mis en compétition : ils sont choisis et reçoivent leur rémunération directement de l’employeur, qui la reçoit lui-même de l’État.
  •   Les compétences acquises par l’apprenti sont évaluées de manière indépendante, afin que l’apprentissage ait véritablement un caractère diplômant, avec une reconnaissance dans tout le Royaume-Uni.
  •   Le rythme hebdomadaire de l’apprentissage est de 4 jours en entreprise et d’un jour en centre de formation : il se concentre donc sur l’acquisition de compétences pratiques et non pas théoriques.
  •   L’apprenti doit valider un niveau minimum d’anglais et de mathématiques avant de commencer l’apprentissage.

Très simple , efficace et opérant !  A  méditer.

 

Références :

http://www.atlantico.fr/decryptage/lutte-contre-chomage-mode-emploi-ces-pays-qui-ont-inverse-tendance-en-temps-record-nicolas-goetzmann-980425.html

Science, technologie et industrie : Tableau de bord de l'OCDE 2013

L'innovation au service de la croissance

http://www.oecd.org/fr/presse/Plan-action-jeunes.pdf

 

 

Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.