Jeunes et engagement: pas d'immaculée conception

Jeunes et engagement: pas d'immaculée conception

Les «jeunes» du 20 février seraient-ils les héritiers des «jeunes» des années 1960 et 1970 ? Il existe plusieurs jeunesses au sein de «la jeunesse», d’où la variété des rencontres possibles avec le politique au sein de chaque génération. Derrière les discontinuités, des continuités se présentent en particulier : la transmission des expériences militantes et la prégnance des vecteurs de la socialisation politique.

Partager ce contenu