Les jeunes de la région mena : Entre sous-emploi, inactivité et entreprenariat

Les jeunes de la région mena : Entre sous-emploi, inactivité et entreprenariat

Les jeunes du Sud développent de nouveaux répertoires économiques, des modalités originales d’insertion dans le monde du travail et contribuent activement aux changements et développement économiques. Mais, ils font face à de nombreuses contraintes et dynamiques d’exclusion. L’enjeu se situe en partie autour de la constitution de modèles entrepreneuriaux s’inscrivant dans une véritable politique d’inclusion de la jeunesse.

Partager ce contenu

Les jeunes algériens : Leur situation et leur avenir

Les jeunes algériens : Leur situation et leur avenir

La place de l’emploi dans la vie des jeunes algériens1 revêt une importance capitale et conditionne l’intégration sociale des jeunes dans la société, voire leur équilibre psychologique. Cet emploi reste une perspective surtout liée au recrutement dans le secteur public. Il existe en outre une forte demande de communication et de dialogue qui demeure insatisfaite.

Partager ce contenu

Marché du travail et jeunesse féminine, petit à petit, la niche se forme

Marché du travail et jeunesse féminine, petit à petit, la niche se forme

Des jeunes filles sans qualification sont astreintes à des emplois non qualifiés, le plus souvent précarisés. Elles sont nombreuses dans le secteur de l’habillement, la grande distribution et les fermes agricoles. Mais, la scolarisation en cours et l’urbanisation accélérée permettent de plus en plus aux jeunes filles d’accéder à l’enseignement supérieur, les prédisposant à exercer des activités plus valorisantes.

Partager ce contenu

Focus sur L’entrepreneuriat des jeunes au Maroc

Focus sur L’entrepreneuriat des jeunes au Maroc

L’intention entrepreneuriale chez les jeunes marocains est, en général, élevée ; mais, sur le terrain, les facteurs de blocage sont nombreux. Les structures de soutien à l’entrepreneuriat sont peu coordonnées au niveau national. Les jeunes entrepreneurs se sentent différents du reste de la jeunesse de leur pays, tout en étant des membres à part entière de la jeunesse mondiale. Paradoxal ?

Partager ce contenu

ENACTUS, insuffler le goût de l’entrepreneuriat social aux étudiants

ENACTUS, insuffler le goût de l’entrepreneuriat social aux étudiants

Dans quelle mesure les jeunes étudiants peuvent-ils devenir les acteurs d’un progrès sociétal en s’engageant dans l’action entrepreneuriale ? Enactus est une ONG qui milite pour un monde où les jeunes, particulièrement les étudiants, travaillent avec des leaders du monde académique et économique pour se forger une trajectoire entrepreneuriale avec un ancrage sociétal durable.

Partager ce contenu

Partager et collaborer pour entreprendre l’émergence d’un nouveau paradigme

Partager et collaborer pour entreprendre l’émergence d’un nouveau paradigme

Le coworking et le crowdfunding sont des alternatives qui constituent aujourd’hui une solution empruntée par des jeunes marocains pour répondre aux déficiences de l’accompagnement et de l’aide au développement de l’emploi et de l’économie. Le coworking, espace de travail partagé, permet de réduire de près de 50% les coûts d’installation d’une startup par rapport aux alternatives actuelles. Le crowdfunding, ou financement participatif, permet une levée de fonds. Une des conditions du développement de ces nouvelles activités est la maîtrise des risques, une sécurisation et une normalisation des transactions.

Partager ce contenu

Jeunes français et entrepreneuriat, mariage d’amour ou de raison ?

Jeunes français et entrepreneuriat, mariage d’amour ou de raison ?

L’article qui suit s’inscrit en contrepoint de la réflexion sur l’intégration des jeunes du Maghreb dans le monde du travail, abordée dans ce dossier d’Economia. L’analyse interrogera essentiellement l’entrepreneuriat envisageable pour les jeunes dans la société française, et la manière dont cet entrepreneuriat évoluera au cours des années à venir.

Partager ce contenu

La jeunesse au Maroc : marginalités, informalités et adaptations

La jeunesse au Maroc : marginalités, informalités et adaptations

Très peu d’enquêtes ont été consacrées à la jeunesse marocaine, et ce, malgré son poids démographique, économique et social. Cette enquête par questionnaire a été réalisée entre décembre 2015 et mars 2016 auprès d’un échantillon national représentatif de 2000 jeunes. Elle suggère qu’il est désormais impératif d’inclure la jeunesse d’aujourd’hui, d’intégrer ses voix et visions dans le Maroc de demain.

Partager ce contenu

Les jeunes actifs, émancipés et marginalisés

C’est quoi cette manie qu’ont des pays gérés par des vieux à gloser sur les jeunes ? Là où les moins de trente-cinq ans gouvernent, entreprennent, repoussent les limites et mènent les projets individuels et collaboratifs, les jeunes ne sont pas objets de discours mais des sujets de l’histoire. Chez nous, malgré quelques cas balbutiants – pas forcément représentatifs –, les chemins sinueux qu’empruntent les jeunes pour s’en sortir nous demeurent largement méconnus.

Pages