Quelle gouvernance pour une éducation de qualité au Maroc ?

Quelle gouvernance pour une éducation de qualité au Maroc ?

La gouvernance signifie une gestion transparente et responsable des ressources pour le fonctionnement effectif et efficace du système éducatif. Or, celui-ci demeure marqué par l’inefficacité. Le diagnostic et les propositions formulés dans ce papier sont le résultat du travail de recherche mené par le Cesem, centre de recherche de HEM, en partenariat avec la Banque mondiale.

Partager ce contenu

Une évaluation des rapports stratégiques

Une évaluation des rapports stratégiques

Mohamed Tozy présente une lecture transversale de la quasi-totalité des documents stratégiques produits par le Maroc ou sur lui. Il en tire des enseignements sur la méthode d’élaboration des stratégies et les axes prioritaires.

Partager ce contenu

Les politiques éducatives dans le monde : quels « modèles » de gouvernance ?

Les politiques éducatives dans le monde : quels « modèles » de gouvernance ?

La question de la gouvernance du système éducatif est posée en termes d’amélioration de son efficacité, de son efficience et de ses performances. Les enjeux induits par celle-ci ont suscité d’importants débats autour de l’impératif de concilier des logiques parfois contradictoires ou difficilement conciliables. « Gérer le système éducatif, c’est gérer la complexité. »

Partager ce contenu

La gouvernance du SEEF : Régionalisation, désétatisation et désidéologisation

La gouvernance du SEEF : Régionalisation, désétatisation et désidéologisation

Toute réforme réside dans la gouvernance et la formation de ses acteurs. Quatre principes sous-tendent la réforme du Système d’Enseignement, d’Éducation et de Formation (SEEF) : elle doit d’abord être pensée au niveau de la région, se fonder sur la responsabilisation des chefs d’établissement ; réussir la coordination et l’harmonisation par l’État et veiller à la formation continue de l’ensemble du personnel chargé de sa gouvernance.

Partager ce contenu

Témoignage sur la décentralisation de l’école

Témoignage sur la décentralisation de l’école

Tijania fertat est une voix entièrement légitime pour parler de gouvernance. Elle vient de publier un livre inhabituel. Rares, en effet, les responsables et gestionnaires de notre système éducatif qui ont eu l’idée de rapporter leur expérience et leur témoignage au débat public. Le livre comporte un ensemble riche de données monographiques intéressantes sur l’académie de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (RSZZ). C’est aussi le récit du parcours d’une femme, la première à être nommée à cette responsabilité en 2003 parmi les seize directeurs d’académie. Nous l’avons interrogée.Ci-dessous ses réponses en guise de témoignage.

Partager ce contenu

Pour une responsabilité sociétale des universités

Pour une responsabilité sociétale des universités

L’université, au-delà de sa mission première (la diffusion du savoir), doit jouer un rôle éthique et être un moteur de développement pour sa région. Peut-on transposer la notion de « responsabilité sociale des entreprises » au monde universitaire ? Plusieurs universités internationales semblent s’être inscrites dans une telle démarche. La responsabilité sociétale des universités (RSU) impose un changement de paradigme : le concept de « contrat social » relie désormais l’université à son environnement.

Partager ce contenu

La gestion de l'alphabétisation au Maroc : Quelles valeurs sont transmises aux adultes ?

La gestion de l'alphabétisation au Maroc : Quelles valeurs sont transmises aux adultes ?

L’analphabétisme au Maroc demeure parmi les grandes pannes de la société. Le manque à gagner, engendré par 1% d’analphabètes (en 2010) est de 10,3 milliards de dirhams en termes de PIB, et 1,3% de taux de croissance (étude financée par l’UE). Cet article analyse quelques aspects de gestion et de gouvernance actuels et les futurs programmes d’alphabétisation.

Partager ce contenu

L’illusion de la géo économie

L’illusion de la géo économie

La géométrie tenterait d’apporter une certaine normalisation codifiée aux relations économiques nationales. Or, au travers des technologies de l’information et de la communication et de leur généralisation à tous les processus de production, un nouveau modèle économique se dessine : la consommation est « individualisée », hors frontières. On parle d’économie « digitale ». Quelle(s) stratégie(s) étatique(s) mettre en place pour développer, dans un espace national ou régional, la croissance ?

Partager ce contenu

ISO 26000 : les lignes qui font bouger les lignes

ISO 26000 : les lignes qui font bouger les lignes

C’est la première fois que l’ISO crée une norme de gouvernance en publiant, au niveau international, des lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale. Hissée au rang des normes internationales publiques, l’ISO 26000, norme d’origine privée, est devenue de fait opposable, car les gouvernements et organisations internationales, associés ou consultés, par un partenariat au plus haut niveau, en ont validé le principe, le processus et le résultat.

Partager ce contenu