La gouvernance du SEEF : Régionalisation, désétatisation et désidéologisation

La gouvernance du SEEF : Régionalisation, désétatisation et désidéologisation

Toute réforme réside dans la gouvernance et la formation de ses acteurs. Quatre principes sous-tendent la réforme du Système d’Enseignement, d’Éducation et de Formation (SEEF) : elle doit d’abord être pensée au niveau de la région, se fonder sur la responsabilisation des chefs d’établissement ; réussir la coordination et l’harmonisation par l’État et veiller à la formation continue de l’ensemble du personnel chargé de sa gouvernance.

Partager ce contenu