Dominique Caubet

Dominique Caubet est depuis 1990 Professeure d’arabe maghrébin à l’INALCO (Paris). Linguiste de formation, ses travaux ont d'abord porté sur la description approfondie de l’arabe marocain. Elle a également travaillé en sociolinguistique (mélanges de langues, politiques linguistiques au Maghreb, utilisation des langues minorisées pas les artistes en Europe et au Maroc). En 2005, elle a été l’un des premiers chercheurs à s’intéresser à la nouvelle scène musicale marocaine. Le mouvement, d’abord qualifié de "movida" dans la presse nationale et internationale, a depuis (début 2007) pris le nom de "Nayda" (ça bouge, ça se lève), passant d'une culture alternative issue des musiques "marginalisées", pour acquérir une visibilité, notamment via les nouveaux médias (radios privées, internet). Elle a initié et écrit le premier documentaire portant sur le sujet, Casanayda !, réalisé en 2007 par F. Benlyazid et A. Mettour. Publications  L'arabe marocain (Peeters, 1993) ; Les mots du bled, les artistes ont la parole (L’Harmattan, 2004) ;Shouf Shouf Hollanda (Tarik, 2005).Elle a co-édité avec Catherine Miller Arabic in the City, Issues in Dialect Contact and Language Variation (Routledge 2007).