Télécharger PDF

Économie en mal de coordination politique

Le dossier présenté dans cette édition d'Economia s’inscrit dans la continuité d’un travail préalable du Cesem, centre de recherche de HEM, portant sur la coordination des politiques économiques, aboutissant notamment à l’écriture de working papers et d’un policy paper. Le voyage au cœur de ce sujet dense et si vaste impose plus de précisions et plus d’illustrations. C’est pour ces raisons que ce dossier intitulé "Économies en mal de coordination politique", approche le phénomène tant d’un point de vue didactique et théorique que spécifique, à travers les cas proposés des clusters numériques, des politiques de l’eau, du secteur manufacturier ou encore de la finance islamique, révélateurs d’une certaine capacité d’agilité et de résilience, ou encore inhibés par des déficits de coordination largement explicités dans l’ensemble du dossier. La présentation des enjeux de la coordination dans un contexte faiblement coordonné, comme le Maroc, est clairement explicité dans les papiers de Hammad Sqalli et Omar Aloui, et le profil de coordonnateur en chef dressé à propos de feu Abdelaziz Meziane Belfquih. Dans l’optique de mieux comprendre encore une fois, et pour améliorer les processus de coordination, le choix s’est porté sur une lecture d’un ailleurs riche en enseignements ; le papier de Mostapha Bensalem illustre brillamment ce benchmark. La coordination des politiques économiques revêt un aspect économique certain avec son lot de théories et d’instruments financiers, les articles de Najib Koumina et de Omar Aloui en attestent. Elle comporte également un volet politique et international bloquant tel que le démontrent les papiers sur la région du Maghreb et l’entretien avec Abderrahmane Hadjnacer, où plusieurs chantiers et projets structurants restent entravés par des discordances d’antan. Dans le même ordre d’idées, Nadia Benalouache, dans sa contribution sur la coordination des politiques énergétiques en Afrique du Nord, décrit et analyse avec acuité les différentes vitesses et obstacles structurants auxquels font face les différents acteurs de l’énergie dans cette région, plus tributaire des injonctions européennes. Enfin, comme il est de coutume dans la rédaction du dossier d’Economia, un grand entretien est effectué avec l'économiste et homme de longue expérience politique Mohammed Berrada confirmant par là même la logique d’ensemble de ce travail collectif.

Partager ce contenu