Pourquoi la classe inversée?

Le mode pédagogique traditionnel repose sur un système à deux volets :

1)      Découverte du contenu en classe avec le prof, le plus souvent de manière unidirectionnelle, et prise de notes.

2)      Révision de la leçon et réalisation d’exercices à la maison.

Ainsi, le plus facile est fait avec le prof et le plus dur est fait tout seul chez soi. Pas très optimal, vous en conviendrez.

La classe inversée consiste, comme son nom l’indique, à renverser les rôles tel que :

1)      La découverte du contenu se fait à la maison, lire, écouter, visualiser des vidéos.

2)      Puis, la révision de la leçon et la réalisation d’exercices se fait avec l’aide du prof en classe.

La principale différence entre les deux modes d’apprentissage est que dans le premier, il est attendu de l’apprenant d’être dans une posture passive en classe pour absorber un maximum d’information et active chez lui pour assimiler cette information alors que dans le second mode, la phase active se déroule en classe en interaction avec les autres et la phase passive a lieu à la maison lorsque l’apprenant est dans la plupart des cas seul. N’est-ce pas plus cohérent ?

Née outre-Atlantique en 2004, la pédagogie inversée est popularisée deux ans plus tard par Salma Khan à travers son académie virtuelle où il met à disposition de tous du contenu pédagogique essentiellement sous forme de vidéos. Lors d’une allocution TED (http://on.ted.com/SalKhan) , il incite les enseignants à inverser leur démarche pédagogique et à proposer des vidéos à visualiser par leurs étudiants à domicile puis de faire « les devoirs » en classe avec le soutien du formateur et des autres étudiants.

Comment peut-on mettre en place concrètement un tel dispositif pédagogique ? le prochain post sera consacré à la réponse à cette question.

Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.