Entreprise familiale : Quand consulter ?

Parfois l’entreprise familiale a besoin d’un psy. Il ne s’agit pas d’une histoire drôle mais bel et bien d’une conclusion à laquelle arrivent fréquemment ceux qui accompagnent les entreprises familiales au quotidien.

Une entreprise familiale se constitue à l’intersection d’un système dominé par les émotions, la famille et d’un système principalement rationnel, l’entreprise.  Mais au coeur de l’entreprise familiale, on retrouve des individus, membres de la famille ou non, dont les relations sont façonnées et codifiées par le système auquel ils appartiennent. Le système familial permet donc de construire les individus et d’influencer leurs modes relationnels. Un dysfonctionnement du système familial peut ainsi conduire à la disparition pure et simple de l’entreprise familiale.

Je me souviens ainsi d’une entreprise marocaine, dans laquelle le successeur était en conflit avec ses parents au sujet de la prise de contrôle et de pouvoir de l’entreprise familiale. Arrivés au bout des négociations, compromis et discussions possibles, ils avaient fait le choix de consulter un thérapeute pour tenter de résoudre leurs difficultés. Mais cette décision était arrivée trop tard, après presque 3 ans de conflit et les souffrances individuelles étaient telles qu’il n’y avait plus d’autre issue q ue de se séparer, laissant l’entreprise familiale sans futur crédible.

Pourtant, consultants et spécialistes, s’accordent sur un certain nombre de symptômes qui, parce qu’ils peuvent conduire à des situations de blocage au sein de l’entreprise et/ou de la famille, doivent être traités, si besoin avec l’aide d’un thérapeute familial. En voici quelques exemples.

Frères et sœurs sont parfois en conflit (pour gagner l’amour de leurs parents par exemple) depuis de nombreuses années. Au sein de l’entreprise familiale, ces conflits peuvent engendrer des situations de blocage autour de prises de décisions, de questions financières, de management des hommes...Sara et son frère ont des relations complexes, pourtant il dirige à Marrakech l’entreprise dans laquelle elle est directrice des affaires générales. Depuis le décès du fondateur, leurs prises de position sont parfois contradictoires et perturbent le bon fonctionnement de l’organisation.

Afin d’éviter les conflits ouverts, certaines entreprises se trouvent incapables d’avancer. Ainsi, depuis qu’Adam, un membre de la 4ème génération, a repris la gérance de l’entreprise familiale à Casablanca, chacune de ses propositions pour faire croître l’activité de l’entreprise est accueillie négativement par les actionnaires, ses parents et ses oncles et tantes. Du coup, il s’autocensure, mettant du même coup en péril la survie à moyen terme de l’entreprise, confrontée à une très vive concurrence.

A l’heure du passage de témoin d’une génération à l’autre, un défi très actuel pour les entreprises marocaines, la qualité de la relation entre le parent et son successeur désigné est déterminante. Le respect, la confiance mutuelle et la communication sont en effet des facteurs de réussite essentiels du processus de succession. S’ils ne sont pas naturellement des caractéristiques du système familial dominant[1] au Maroc, plutôt construit sur l’autorité des parents (et du père en particulier), ils peuvent être développés pour assurer la pérennité de l’entreprise familiale.

Ainsi qu’il s’agisse d’un thérapeute en systèmes familiaux, d’un coach ou d’un consultant spécialisé dans les problématiques de l’entreprise familiale, l’essentiel est de savoir se tourner vers quelqu’un de compétent pour débloquer ou dénouer une situation qui met en péril le futur de l’entreprise et donc du patrimoine familial.

 

[1] Système communautaire, endogame et patrilinéaire.


Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.