Eau des villes, eau de la discorde

Eau des villes, eau de la discorde

95% des services d’eau et d’assainissement de par le monde sont encore entre les mains du secteur public, les 5% délégués au privé font le plus parler d’eux : Considérant qu’un éclairage indirect donne souvent une vision nouvelle des choses, la revue economia s’est intéressée aux heurs et malheurs de la gestion déléguée de l’eau, dans les pays du sud...hors Maroc. Toute ressemblance avec... A méditer !

Partager ce contenu