Une archéologie critique de la notion de « Leadership »

Une archéologie critique de la notion de « Leadership »

Partant de l’identification de propriétés mentales et cognitives spécifiques, certains estiment qu’un individu serait porté à être ou à avoir des qualités qui le rendent éligible à l’exercice de la fonction de leader. Pourtant, du point de vue psychologique, la « personnalité » du « leader », du moins telle qu’elle est dépeinte dans les médias, pourrait tout au plus paraître comme une seconde nature.

Partager ce contenu