La Turquie est-elle devenue "néo-ottomane" ?

La Turquie est-elle devenue "néo-ottomane" ?

Après avoir snobé la Turquie, l’Europe s’inquiète de la voir s’éloigner. Pourtant , l’AKP ne cherche pas dans le monde arabo-musulman, dans le Caucase ou en Asie centrale, un champ de compensation, ni même une monnaie d’échange avec Bruxelles. La Turquie ne fait qu’assumer désormais son rôle de puissance régionale, dû moins à l’héritage ottoman qu’à son dynamisme politique et économique actuels.

Partager ce contenu