La dynamique de l'industrie automobile turque

La dynamique de l'industrie automobile turque

C’est à partir des années 1950-1960 que l’industrie turque se développe en prenant appui à la fois sur les activités industrielles qui gravitent autour de la sidérurgie - laquelle entraîne dans son sillage l’essor et le développement, entre autres, des industries mécaniques, de la chimie lourde et des matières plastiques -, et sur la formation et l’évolution de conglomérats turcs (Sadanci, Koç, Zorlu, Dogus…) qui vont élargir leur portefeuille d’activités en y intégrant la production d’équipements automobiles ainsi que l’assemblage de véhicules particuliers et ut


Partager ce contenu

Made in Istanbul

Made in Istanbul

La Turquie figure parmi les dix premiers pays exportateurs de vêtements en valeur nette. Depuis 1980 et les programmes de libéralisation économique, la confection représente entre 10 et 20% des exports et ne cesse d’augmenter. Pourtant, les pronostics alarmistes se multiplient. Les rapports de force entre donneurs d’ordre européens et sous-traitants turcs semblent en effet fondamentalement asymétriques. Ces derniers se sentent particulièrement menacés par l’abolition des quotas qui neutralisaient la compétition chinoise jusqu’en 2004.


Partager ce contenu

Istanbul, ville monde

Istanbul, ville monde

Au milieu des années 80, le gouvernement bulgare avait décrété une vaste campagne de «bulgarisation» de ses minorités. De nombreux musulmans furent instamment priés de changer de prénom, de renoncer à leur religion. Une majorité d’entre eux choisissant l’exil, arrivèrent à Istanbul, goutte d’eau dans les presque 400 000 migrants intérieurs qui, chaque année, depuis les années 70, viennent s’y installer.


Partager ce contenu