Les coopératives : secteur sous perfusion au Maroc

Les coopératives : secteur sous perfusion au Maroc

350 000 adhérents pour moins de 7 000 coopératives : 0,03% de la population active. Mais des coopérateurs peu formés. Au Maroc, l’attitude des pouvoirs publics s’est traduite par la mainmise des administrations publiques sur ces entités. N’importe quel fonctionnaire, du caïd au délégué agricole pouvait demander les dossiers d’une coopérative. Histoire et état des lieux d’un secteur en mal d’autonomie.

Partager ce contenu