L'informel des frontières

L'informel des frontières

Entre l'enclave espagnole de Sebta (Ceuta) et le Maroc, il existe un gigantesque commerce légal et illégal. Chaque jour des milliers de kilogrammes de marchandises traversent à dos d’hommes, et souvent de femmes, la frontière qui sépare l’enclave de Sebta et le marché européen, de Fnideq. Pour Sebta, c’est une véritable manne financière, légale. Pour le Maroc, un trafic à grande échelle qui inonde le marché de l’informel...

Partager ce contenu