Les discrètes économies de la mobilité

Les discrètes économies de la mobilité

Chaque jour, des centaines de petits transporteurs relient le Maroc à L’Europe, spécialement le Maroc, et vice versa. La migration génère sa propre économie. Tout commence par le commerce dit « ethnique », assurant l’approvisionnement en produits introuvables. Puis des entrepreneurs sortis du rang des premières générations prennent le relais. Pourquoi ces activités demeurent -elles invisibles ?

Partager ce contenu