La place et les complémentarités du privé

La place et les complémentarités du privé

Parmi les problématiques de la gouvernance éducative au Maroc figure la place de l’enseignement privé dans la politique éducative de l’État. Celle-ci n’est évidente ni dans le contexte de l’enseignement supérieur, ni dans celui du secondaire, et ce, malgré la présence des orientations stratégiques dans la Charte nationale d’éducation et de formation. Sur la base de deux focus groupes, qui ont réuni les 20 et 22 janvier 2015 au siège du Cesem/HEM à Rabat, différents experts et intervenants de l’éducation, nous proposons des éclairages quant à la place de l’enseignement privé et sur les attentes du public en termes de reconnaissance du privé et de complémentarité public-privé.

Partager ce contenu