Télécharger PDF

LES JEUNES : À LA MARGE DE L’ÉCONOMIE ?

Qu’est-ce qu’être jeune aujourd’hui dans la région MENA ? Comment cette population, en devenir, s’insère-t-elle dans la vie économique de la région ? Les jeunes restent-ils à l’écart de l’économie, marginalisés de part leur statut, leur éducation ou les formes d’emploi qu’ils occupent ? Urbains et ruraux vivent-ils les mêmes expériences ? Ce sont autant de questions que l’équipe du Cesem, centre de recherche de HEM, s’est posées en travaillant sur le projet SAHWA, un projet de recherche initié par la Commission européenne et coordonnée par le CIDOB (2014-2016)[1]. Ce dossier tente de rendre compte d’une partie de ce travail.

Partant de la place des jeunes dans la région MENA et de la relation que ceux-ci entretiennent avec l’entrepreneuriat, nous tâcherons de comprendre la notion de marginalité qui caractérise cette jeunesse dans la région. Au-delà des frontières, la situation des jeunes algériens et tunisiens est évoquée dans un premier temps.

Au Maroc, une première lecture de l’étude quantitative réalisée auprès de 2000 foyers dans le cadre de SAHWA nous propose un certain nombre de clés de lecture, affinées par une analyse spécifique de la relation qu’entretiennent les jeunes marocains avec le marché du travail.

À l’issue de ce premier niveau d’analyse, les auteurs de ce dossier se sont attachés à comprendre les spécificités des trajectoires vécues dans le monde ouvrier et agricole et dans celui de l’entrepreneuriat, formel ou informel. Dans le monde agricole et ouvrier, les jeunes, hommes ou femmes, sont en effet confrontés à de nouveaux défis, qui les amènent à agir sur leurs territoires en nourrissant d’autres rêves. L’entrepreneuriat social, culturel, collaboratif ou numérique, offre, lui aussi de nouvelles opportunités aux jeunes qui entrent en activité.

Nous avons cherché, à travers ce dossier, à comprendre les stratégies et les vécus d’autonomisation, ainsi que les pratiques économiques, entrepreneuriales et associatives qui permettent aux jeunes de gérer cette difficile transition de l’enfant à l’adulte.

 

Par : Caroline Minialai et Lisa Bonssenbroek

 


[1] Ce programme inclut quinze partenaires académiques internationaux dont le Cesem, centre de recherche de HEM, et a pour vocation d'analyser des pratiques, valeurs et perceptions des jeunes au Sud de la Méditerranée.

 

Partager ce contenu