Face aux conséquences de la globalisation

Face aux conséquences de la globalisation

Auteur : Shana Cohen, Larabi Jaidi

Le travail entrepris par la sociologue Shana Cohen, déjà auteur d’un remarquable essai sur la classe moyenne au Maroc, et l’économiste Larabi Jaïdi, à propos des conséquences de la globalisation sur le Maroc, est passé quasiment inaperçu. Cet essai synthétique fait le lien entre les faibles indicateurs sociaux, les résultats mitigés de la libéralisation des marchés, le soutien des bailleurs de fonds, plutôt optimistes, et l’indifférence de plus en plus inquiétante à propos des réformes politiques.

Le lien est finement établi entre la centralité des réformes économiques, la difficulté qu’affronte l’Etat dans l’application des politiques de développement et la contestation sociale (islamistes, amazigh, etc) qui en découle. Les auteurs estiment qu’il est temps d’affiner les mesures d’analyse. Au lieu de s’en tenir au PIB, ils proposent de zoomer sur les revenus et les salaires. C’est ce qui permet de voir comment chacun (et pas seulement tous, grosso modo) pourrait s’intégrer dans la mondialisation au lieu d’en subir les foudres et de se taire.

 

Par : Driss Ksikes


Partager ce contenu