France / Maroc, Au-delà des chiffres, les ramifications d’une relation profonde et complexe

France / Maroc, Au-delà des chiffres, les ramifications d’une relation profonde et complexe

Pour l’essentiel, ce tac au tac pour pénétrer les arcanes de la relation France/Maroc à l’aune d’une sociologie des faits économiques résulte d’une lecture ramassée de mon ouvrage « Sociologie des délocalisations » récemment paru. Quel en était le propos directeur ? Il s’est agi de partir d’une hypothèse triviale, mais non moins centrale : la science économique, qui a enfanté les sciences de gestion, considérerait les délocalisations comme étant son « domaine réservé » laissant à la sociologie quelques miettes et brides insignifiants de cet objet présumé « monopolisé ».

Partager ce contenu