Quelle gouvernance pour une éducation de qualité au Maroc ?

Quelle gouvernance pour une éducation de qualité au Maroc ?

La gouvernance signifie une gestion transparente et responsable des ressources pour le fonctionnement effectif et efficace du système éducatif. Or, celui-ci demeure marqué par l’inefficacité. Le diagnostic et les propositions formulés dans ce papier sont le résultat du travail de recherche mené par le Cesem, centre de recherche de HEM, en partenariat avec la Banque mondiale.

Partager ce contenu

Paradigme de l'Etat rentier dans la région mena

Paradigme de l'Etat rentier dans la région mena

Le concept de rente élaboré et mis en œuvre pour les pays de la région MENA allie une définition sommaire de la rente, comme revenu extérieur, à la théorie de l’État néo-patrimonial. Si la science politique emprunte largement à l’économie la notion de rente à travers la théorie de l’État rentier, l’économie elle-même n’y a recours que de manière modérée. Une remise en cause de cette théorie s’impose.

Partager ce contenu

Ambivalences de la rente, entre dénonciation et désir

Ambivalences de la rente, entre dénonciation et désir

La rente naît et se développe de manière opaque, discriminatoire : barrières à l’entrée élevées, dérogations multiples, licences octroyées, formes contractuelles répétitives de gré à gré, cessions, opérations en bourse, privatisations, formes de partenariat public-privé… La création et distribution de rentes sont une gestion du pouvoir, voire un attribut de celui-ci.

Partager ce contenu

L’unité de base au cœur du système éducatif

L’unité de base au cœur du système éducatif

Partant de son expérience dans la gouvernance du système éducatif, au niveau micro (structure d’affiliation) et macro (instances de représentation), l’auteur nous livre sa vision d’une meilleure gouvernance de l’école mettant l’unité de base au cœur du système.

Partager ce contenu

Jacques Igalens : “Être leader n’est pas inné”

Jacques Igalens : “Être leader n’est pas inné”

Dans un monde qui bouge constamment, qui est en pleine mutation, il est temps de faire le point sur le sujet essentiel qui intéresse l’organisation et l’atteinte de ses objectifs. Il est à noter que de nos jours les compétences managériales ne suffisent plus. Le monde est trop imprévisible, trop changeant pour cette approche peu inspirée. La réponse se trouve-t-elle dans le leadership ?

Partager ce contenu