Vers une autre représentation du politique?

Vers une autre représentation du politique?

Qu’il s’agisse de la Tunisie, du Maroc, de l’Espagne, de l’Italie ou encore de la Guadeloupe, partout des mouvements sociaux sont apparus. Au-delà de la diversité des modalités d’action et des revendications exprimées, toutes remettent en cause un ordre dominant et sont, en ce sens, éminemment politiques. Au menu, la question de la concertation, de la redistribution et de l’arbitraire des décisions économiques.

Partager ce contenu