Les jeunes de la région mena : Entre sous-emploi, inactivité et entreprenariat

Les jeunes de la région mena : Entre sous-emploi, inactivité et entreprenariat

Les jeunes du Sud développent de nouveaux répertoires économiques, des modalités originales d’insertion dans le monde du travail et contribuent activement aux changements et développement économiques. Mais, ils font face à de nombreuses contraintes et dynamiques d’exclusion. L’enjeu se situe en partie autour de la constitution de modèles entrepreneuriaux s’inscrivant dans une véritable politique d’inclusion de la jeunesse.

Partager ce contenu

THE WHO – Face A de single

Alors pourquoi « The who » titrant ce billet ? C’est un clin d’œil porté au groupe de Rock des années 70 pour marquer avant tout cette nouvelle trajectoire de l’entrepreneuriat qui redéploye l’entrepreneur-créateur (au sens de Schumpeter) à l’entrepreneur au sein même d’une entreprise, d’où son caractère anonyme car acteur-auteur dans un collectif qui agit au nom de son entreprise.

Femmes entrepreneurs au Maroc : une situation contrastée

Femmes entrepreneurs au Maroc : une situation contrastée

Les femmes représentent 43% des dirigeants d’entreprises naissantes. Mais les principaux problèmes personnels qu’elles rencontrent lors du lancement ou de la conduite de leur entreprise sont le stress familial et émotionnel d’une part, et le manque de soutien d’autre part.

Partager ce contenu

DG: Déléguer pour mieux manager

DG: Déléguer pour mieux manager

La vocation d’Ilham Zihri pour l'Entreprenariat se dévoile à l’âge de neuf ans lorsqu’en accompagnant son père en voyages d’affaires en Espagne, elle participe à la négociation finale du prix d’un contrat de sous-traitance. Elevée dans un environnement de «labeur de longue haleine» et très admirative d’un père «self-made-man», elle baigne dans la librairie familiale depuis toujours. Aînée de quatre frères et sœurs, son père l’encourage à partir, à peine majeure, poursuivre des études aux Etats-Unis.


Partager ce contenu

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin

Originaire de Fès, Hakima El Haite est la petite dernière d’une fratrie de garçons qu’elle suit partout. «J’ai joué au foot dans la rue avec mes frères, me suis blessée  aux genoux, écoutais leurs conversations... Ceci m’a permis de comprendre la psychologie masculine et d’avoir confiance en moi très jeune», nous confie-t-elle. Traitée comme une princesse à la maison, elle est portée par son père qui l’encourage à faire de brillantes études.


Partager ce contenu