Rentes, droit et corruption

Rentes, droit et corruption

La rente foncière constituait la source principale de richesse dans l’économie agraire. Avec l’industrialisation, puis la mondialisation, la propriété intellectuelle, la privatisation, les grandes concentrations, les ententes et l’optimisation fiscale aménagent de nouvelles rentes artificielles. Le droit demeure le pivot de la relation entre la rente et la corruption. Il est utilisé pour légitimer la première et combattre la seconde.

Partager ce contenu

L’argent du couple : négociation/recomposition des rôles au foyer

L’argent du couple : négociation/recomposition des rôles au foyer

Cette enquête révèle que la gestion des ressources se fait de plus en plus de manière séparée ou à travers une mise en commun partielle des revenus de chacun. Elle met aussi en évidence l’importance de la décision comme compétence à l’œuvre dans les pratiques ouvrières féminines.

Partager ce contenu

Al-Qiwamah legitime-t-elle la domination masculine ?

Al-Qiwamah legitime-t-elle la domination masculine ?

Parmi les arguments religieux pour démontrer « islamiquement » la « supériorité » des hommes sur les femmes, le concept de Qiwâmah est le plus cité. La majorité des exégètes l’ont interprété comme étant l’aptitude de l’homme à être le « chef » de la femme (ra’îsu-ha) et celui qui la dirige (al-hâkimu ‘alay-ha). Pourtant, cette notion, al-Qiwamah, devrait être aujourd’hui réinterprétée.

Partager ce contenu