Jeunes actifs au souk culturel de bab el had

Jeunes actifs au souk culturel de bab el had

Les jeunes qui animent le marché des biens culturels de Bab el Had ont adopté un domaine particulier de l’économie informelle au Maroc. Ils sont le plus souvent l’illustration de l’échec du système éducatif à assurer son rôle dans l’intégration sociale et l’expression des moyens de substitution que la société a développés pour faire face à cet échec.

Partager ce contenu