Economia annuelle 2016: Mieux gouverner... Limiter les injustices

Economia annuelle 2016: Mieux gouverner... Limiter les injustices

Depuis que deux récentes secousses sont survenues, en 2008 et en 2011, plusieurs écrits et rapports ont été produits pour réinterroger l’économie à partir de prismes que l’on croyait obsolètes, en lien avec l’humain, la culture, le savoir, la justice, l’équité et bien d’autres concepts que le néolibéralisme financier dominant avait fait voler en éclats. Ainsi, nous avons vu, dans le cas du Maroc, tour à tour, la Banque mondiale décrier « le clientélisme » et appeler à une « société ouverte », puis, de l’intérieur même des institutions, Bank Al Maghrib sonner le glas de « la faillite de l’école », puis le Conseil économique, social et environnemental, pointer « l’accès équitable à l’innovation » comme le chaînon manquant dans une économie encore trop dépendante des aléas et de l’extérieur.

Partager ce contenu