De la tablette au pacemaker

Juillet 2014, un ciel magnifique, une des meilleures coupes du monde de football et un beau tournoi de Wimbledon qui rythment ce mois de ramadan. De quoi ne pas se plaindre pour les amoureux du sport ! Et patatras… Il a fallu que je fasse la connexion avec un projet de recherche sur la jeunesse arabe auquel je participe et l’état du sport marocain, pour me faire un bilan sur notre jeunesse à qui on ne donne pas les moyens de s’émanciper par le sport. Oui j’avais oublié…(ou on vous fait oublier…)

Ok, vous allez me dire que c’est connu, nous faisons tous le même constat depuis belle lurette. Non, je pense fondamentalement que des rappels à l’ordre sont inévitables pour des questions aussi cruciales que celles-ci. Surtout que les perspectives dans le secteur du sport sont devenues tellement sombres avec les mauvais résultats et les faux espoirs cumulés, que le commun des mortels s’est habitué à ces sempiternelles ténèbres fatalistes : « oh ça ne changera jamais ». Mais c’est très grave ! wake up stand up ! La jeunesse est le socle de tout pays, et le sport colporte des valeurs saines de solidarité, d’entraide, de développement, d’accomplissement dans l’effort…Non, on préfère peut-être une jeunesse consommatrice d’électronique en tout genre. Ah oui, cette même jeunesse obèse qui s’implantera un pacemaker quelques années plus tard. De la tablette au pacemaker, vive la technologie… 

Parlant de coupe du monde, j’ai une petite pensée pour ce petit pays de 4.5 millions d’habitants qui est arrivé en quarts de finale, le Costa Rica bien sûr. Pays qui a supprimé constitutionnellement son armée en 1948 et qui a concentré ses efforts sur trois fondamentaux : le développement durable, la santé et l’éducation. Pays sportif, pays sain, pays pionnier de l’écotourisme. Ce détour costaricien juste pour dire que la jeunesse au Maroc ne me semble pas une priorité, le sport encore moins. Ce que je déplore, et pas seulement dans le sport, c’est le manque de programmes ambitieux motivants et le manque d’objectifs de haut niveau de manière générale. Ingénieurs qualifiés, revenez, nous vous motivons et vous fabriquerez la première voiture marocaine dans 10 ans. Noooon, vision 2045, vision 2122…En plus de cela, aucune capitalisation sur ce qui constituait l’atout principal du pays en matière de sport : l’athlétisme[1].

Les initiatives locales et associatives sont malheureusement les relais d’une politique publique défaillante. Hier encore, j’entendais que le Ministère de la jeunesse et des sports a réduit l’offre des voyages intégrateurs pour la jeunesse. Mais c’est le plus beau capital que l’on détient ! C’est le socle d’une nation ! Combien d’enfants de la rue délaissés qui gagneraient à intégrer un centre spécial en exerçant une activité sportive ? Avec un encadrement spécifique et de la volonté, ils ne viendront plus vous demander de « 3awen lfariq ». Rêvons un peu et imaginons que l’Etat créée plusieurs centres et fait de ces jeunes des champions. Objectifs de haut niveau : on n’est pas là pour vous sauver et faire de la charité mais pour apporter de la valeur, pour que vous soyez des ambassadeurs. Ces gamins grandiront et colporteront avec eux de bonnes valeurs qu’ils transmettront à leurs enfants et ainsi de suite, ça c’est du développement durable.

Je veux bien qu’on implique les jeunes dans les processus d’élaboration des stratégies nationales en matière de jeunesse et de sport, ceci étant le dernier fait d’armes du Ministère. Mais que d’habillages de stratégies vouées à l’échec tant que de véritables projets et ambitions ne voient pas le jour. J’en vois un que l’on n’a pas, ou pas véritablement, celui de sport-études. N’est-ce pas phénoménal ? Etudier et faire du sport ! Mais c’est un gisement à part entière pour toute la filière du management sportif et tous les postes affiliés, sans parler du bénéfice ultime qu’est l’émancipation et l’épanouissement de nos jeunes pouces.

Allez, moi je vais préparer mes quarante ans en faisant un footing ! Bonnes vacances

 

[1] Pas étonnant que Said Aouita entraîne l’équipe d’athlétisme d’Australie…

 

Partager ce contenu

Leave a comment

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.